Résistance du personnel à l’ERP sans papier – Partie 1

Jetez un coup d’œil à la fondation d’entreprises établies de longue date, et vous êtes susceptible de découvrir qu’elles ont été construites sur papier. Traditionnellement, les services des comptes fournisseurs ont été particulièrement tributaires du papier pour les factures et la documentation qui les accompagne, avec des processus d’approbation élaborés et conçus pour un monde fondé sur le papier.

Au cours du dernier quart de siècle, Microsoft Dynamics et autres plates-formes ERP, ont clairement transformé la façon dont le service des comptes fournisseurs (AP) fonctionne, et pourtant, en dépit de la disponibilité des systèmes de gestion de documents sans papier intégrée avec l’ERP, de nombreux employés à l’intérieur et à l’extérieur de la fonction comptable ont été réticents à renoncer au papier.

Certes, le papier et les processus de gestion du papier ont servi comme piliers de l’entreprise, bien qu’ils soient fastidieux, complexes et sujets à l’égarement et aux erreurs. Le changement fondamental du modèle papier à des solutions numériques peut représenter un problème émotionnel pour ceux dont les tâches quotidiennes sont immergées dans le papier. Alors, parler d’éliminer le papier peut générer une résistance importante.

Dans les cas où une telle résistance émerge, la direction doit prendre des mesures pour mettre en œuvre l’ERP sans papier appropriée et veiller à ce que les employés et les fournisseurs reconnaissent la valeur réelle de la technologie mise à leur disposition.

En tant que gestionnaire, vous pouvez aider à surmonter cette résistance et à accélérer l’adoption de l’ERP sans papier et ce, en intégrant cinq approches que nous vous présenterons dans un prochain billet. À bientôt…

 

 

Source : Nick Sprau, vice-président du marketing, des systèmes d’information Metafile

Laisser un commentaire