Ordres réglementés et associations professionnelles – 2e partie

Pour faire suite à notre article du mois dernier, intitulé Ordres réglementés et associations professionnelles, nous abordons maintenant la facette du registre à l’intérieur de la verticale OAP.

Vertical graphic small

Le registre se veut le cœur de l’application CRM pour les ordres réglementés et associations professionnelles. Le module s’occupe de gérer la déclaration annuelle, de mettre à jour les domaines de pratiques, le domicile professionnel, ainsi que les lieux de pratique, afin de s’assurer que le membre est en règle pour exercer sa profession.

La déclaration annuelle peut être vue comme de l’information qui doit être transmise par le membre à chaque intervalle fixe (p. ex. par année), afin de s’assurer de connaître tout changement au dossier du membre. Les domaines de pratiques représentent la notion des différents champs d’expertise où la ressource pourra exercer, étant reconnu comme un spécialiste. Le domicile professionnel officialise l’employeur principal du membre et les lieux de pratique confirment les différents lieux de travail du membre.

Puisque dans la plupart des ordres professionnels on doit s’assurer de l’aptitude d’un membre à exercer sa profession, c’est à l’intérieur du module « Registre » que ce type d’information sera capté. La déclaration de culpabilité à une infraction disciplinaire, criminelle et/ou pénale sera également une information que le membre devra révéler dans sa déclaration annuelle et qui aura des répercussions sur son droit de pratique.

On pourra également suivre la formation initiale du membre, sa formation continue, le nombre d’heures de pratique dans la dernière année, afin de s’assurer qu’il respecte les critères de compétences et d’exercices demandés par l’ordre ou l’association.

Le statut du membre est également une information centrale captée au niveau du registre. On pourra déterminer si le membre est actif et en règle, ou inactif pour différentes raisons, notamment un retour aux études, maternité, retraite, etc. Face à cette panoplie d’information, on veut finalement traiter la cotisation annuelle, en mettant un processus en place afin de suivre le paiement des membres, avec des dates butoirs, et des pénalités, le cas échéant.

Au niveau de la gestion d’information propre aux adresses, l’approche multiadresse nous permet de tracer les détails de lieux quel qu’en soit le type, notamment résidence, correspondance, domicile professionnel, etc.

De plus, puisque le module sert de moyeu central à l’application Pivotal, on peut donc y relier tout autre type d’information, que ce soit au niveau déontologique (enquête, déclaration de culpabilité), au niveau de la surveillance de la profession (inspections, vigies, états de santé, exercices illégaux), ou au niveau de la discipline (dossier de décision disciplinaire, décision judiciaire).

Le registre devient donc le point d’accès privilégié pour tous les détails concernant le membre. Et Gestisoft, se veut le fournisseur des solutions informatiques qui soient à la juste mesure des ordres réglementés et des associations professionnelles, leur offrant une gestion simple et efficace de leurs membres.

Leave a Reply