Le rôle d’une solution ERP en intelligence d’affaires

Mon billet d’aujourd’hui est inspiré d’un article et portera sur l’intelligence en affaires, à la fois cocasse et préoccupant, que j’ai lu tout récemment dans le Wall Street Journal et dans lequel il est question des tableurs Excel. Lisez bien ce qui suit …

Avec Microsoft Excel, il est facile pour quiconque de faire la manipulation des chiffres, autrefois réservée aux experts-comptables et statisticiens. Mais le tableur le plus vendu dans le monde a également contribué à la prolifération de mauvaises mathématiques.

Selon une étude réalisée en 2008 et citée par Ray Panko (un professeur de gestion informatique à l’Université d’Hawaii et une autorité sur les mauvaises pratiques des tableurs), près de 90% des feuilles de calcul contiennent des erreurs.

Mais de telles carences dans les feuilles de calculs peuvent parfois conduire à des erreurs d’interprétation, aux conséquences plus dramatiques.

intelligence en affaires

Lisez encore plus attentivement ce qui suit …

Imaginez ce qui pourrait arriver à un jeune couple faisant de mauvais calculs dans son budget familial. Ce couple dont la femme attend un enfant et qui projette d’acheter une nouvelle maison !

Imaginez une PME en pleine croissance, confrontée à la nécessité d’injecter de l’argent pour soutenir cette croissance, mais dont les feuilles de calcul déforment la réalité au niveau de ses liquidités !!

Imaginez un gouvernement fédéral établissant une politique fiscale en s’appuyant sur les recommandations biaisées d’une étude économique universitaire qui comporte des failles de calcul !!!

Tous ces scénarios se sont déjà produits à cause d’erreurs de feuilles de calcul.

Selon Patrick O’Beirne (Président du European Spreadsheet Risks Interest Group), il ne fait aucun doute que les feuilles de calcul sont un outil puissant, essentiel au fonctionnement du monde moderne.

Les tronçonneuses sont aussi de très bons outils, mais qui utiliserait une tronçonneuse sans garde-chaîne, dit-il. Les gens ne prennent pas de garanties pour s’assurer que leur travail est correct. En fait, dans bien des cas, tout ce qu’il faudrait pour rattraper ces erreurs, c’est une deuxième paire d’yeux.

Cette situation d’erreurs de formules est certes préoccupante. Ajoutez-y des erreurs d’entrées de données manuelles – inévitables – et vous vous retrouvez avec un réel problème lorsque vient le temps d’analyser les données d’une entreprise.

réflexion-2

Comment minimiser de telles erreurs d’intelligence en affaires?

Consultant business intelligenceAvec l’aide de consultants habilités à implanter des solutions d’intelligence d’affaires, il est possible de lier des données présentées dans un chiffrier Excel pour les mettre à jour automatiquement.

Il est également possible et souhaitable de modéliser ces données – mises à jour automatiquement – à l’aide de règles d’affaires, de façon à minimiser la création des formules dans un chiffrier Excel et également pour transformer ces données en information pertinente permettant la prise de décision.

L’article du Wall Street Journal nous met en garde contre la manipulation hasardeuse des données à l’aide des tableurs.

Alors, ne commettez pas cette erreur … Soyez plus intelligent ! Découvrez nos solutions d’intelligence d’affaires.

Source: ‘88% of spreadsheets have errors’ par Jeremy Olshan, Wall Street Journal, 20 avril 2013

Laisser un commentaire