L’importance de votre inventaire

Pourquoi les gens sous-estiment-ils l’exactitude de leur inventaire et ce qu’ils devraient faire pour l’améliorer?

Importance de votre inventaire

Ayant travaillé en collaboration avec de nombreuses entreprises de fabrication et de distribution au cours des 25 dernières années, j’ai toujours été étonné de constater que le contrôle des stocks est toujours la préoccupation numéro un. Il peut être un vrai problème, même pour ceux qui maitrisent les logiciels de planification de ressources d’entreprise (ERP) et qui utilisent une saine gestion de la chaîne d’approvisionnement (SCM), la planification et l’ordonnancement avancé (APS), la fabrication « Lean », et toutes autres activités sophistiquées.

Le contrôle des stocks est la vache à lait de la gestion des opérations. Pourtant, il ne reçoit pas le respect qu’il mérite. Parce qu’il est si banal et monotone, les gens ont tendance à le prendre trop à la légère. D’où l’importance de tenir de bons registres d’inventaire et des bonnes pratiques. En outre ils trouvent cela ennuyeux et fastidieux de garder la discipline nécessaire pour maintenir les stocks sous contrôle, mais il est essentiel qu’ils le fassent.

Malgré la popularité de la SCM, l’engouement de l’APS, ou l’attrait de la fabrication « Lean », les pénuries de stock continuent, même avec les programmes les mieux planifiés et exécutés. Ce qui conduit inévitablement les entreprises à un arrêt brutal de leurs opérations. En vérité, parce que toutes ces pratiques visent à réduire les stocks, économiser de l’argent et augmenter l’agilité opérationnelle, il est encore plus important de suivre avec précision l’inventaire que vous avez.

Il n’y a peu ou pas d’erreur possible quand vous faites le choix d’être « Lean ». C’est le respect des promesses de livraison et de la satisfaction client qui en dépend.

L’automatisation peut parfois donner un coup de main

Beaucoup d’entreprises utilisent les équipements de collecte de données principalement basés sur les systèmes de codes à barres pour aider les utilisateurs à capturer rapidement et avec précision la consommation d’inventaire et les mouvements des stocks. Il y a en quelque sorte un double rendement sur l’investissement avec ces systèmes, car ils permettent de gagner du temps et de minimiser les efforts et les erreurs humaines. Cependant ils ne sont pas un remède magique puisque l’on doit « scanner » les transactions et être assez discipliné pour rapporter toutes activités, quand, et où elles se produisent.

L’automatisation peut parfois causer un problème

De nombreux professionnels, dans leurs efforts visant à réduire les transactions et à rationaliser les processus, prennent des raccourcis qui nuisent à la précision de l’inventaire. Le plus grand coupable est communément appelé « Backflushing », une pratique découlant de l’automatisation.

Dans le domaine manufacturier, « Backflushing » est une méthode de la comptabilité d’inventaire où les composantes sont automatiquement réduites par l’ordinateur après l’achèvement de l’activité du produit au niveau supérieur, en se basant sur ce qui aurait dû être utilisé tel que spécifié dans la nomenclature (BOM ou Bill of Material) et les quantités allouées.

Cette approche a l’inconvénient de présenter une information du registre des livres qui diffère de ce qui est physiquement en stock. Conséquemment, toutes les erreurs de nomenclature vont automatiquement générer des transactions de stock erronées. Mais peu de décideurs d’entreprises mettent en place les contrôles nécessaires pour vérifier les nomenclatures, identifier les problèmes et corriger les différences de stocks.

D’autre part, les composantes manquantes dans les nomenclatures sont tout aussi problématiques, puisque l’utilisation réelle non déclarée conduit inévitablement à une pénurie.

Ce qui nous amène à conclure que l’automatisation ne règle pas tout en ce qui a trait au contrôle des stocks.

Solution gestion d'inventaire

Au cours de ma carrière, j’ai remarqué à maintes reprises qu’il suffisait d’apporter des améliorations simples aux processus de gestion des stocks afin de solutionner 98% des problèmes d’exactitude d’inventaire.

Dans mon prochain billet, j’aborderai plus en détails l’une de ces améliorations

D’ici là, je vous invite à me faire part de vos commentaires sur ce billet. Et pourquoi pas me faire part des solutions que vous avez apportées afin d’améliorer l’exactitude de votre gestion d’inventaire.

Laisser un commentaire