L’entreprise manufacturière agile et Microsoft Dynamics NAV

L’agilité, pour les entreprises manufacturières, est un concept qui n’est plus simplement à la mode, mais essentiel aujourd’hui pour assurer leur compétitivité et leur pérennité.

Dans ce billet, nous abordons le cadre conceptuel qui définit ce qu’est une entreprise agile. Nous démontrons également qu’une fonctionnalité de Microsoft Dynamics NAV sert d’outil opérationnel permettant d’acquérir cette agilité tant recherchée par les entreprises, notamment pour leur permettre d’offrir à leur clientèle des biens et services personnalisés.

agilitéQu’est-ce que l’agilité en entreprise ?

L’agilité est un concept en constante évolution qui s’impose de plus en plus dans la théorie organisationnelle comme étant un outil d’alignement et de cohérence entre les forces internes et les défis externes d’une entreprise. Elle donne ainsi un dynamisme qui contribue fortement à la croissance et à la pérennité des entreprises.

Selon Vickoff, dans la pratique, l’agilité prend forme comme une orientation de «services», et ses assises sont la conjonction inséparable des trois vecteurs suivants [1] :

  • La motivation rationnelle des ressources humaines;
  • La configuration continue des processus;
  • L’utilisation intensive des nouvelles technologies (nous utiliserons ce dernier vecteur pour décrire les avantages liés à l’utilisation de Microsoft Dynamics NAV, plus loin dans cet article)
agilite_fr

De leur côté, Goldman, Nagel et Preiss définissent l’agilité d’une entreprise comme « une réponse globale aux défis commerciaux, de tirer profit des marchés mondiaux en pleine mutation, se fragmentant continuellement dans le but d’offrir à leur clientèle des biens et services personnalisés de haute qualité et de haute performance. L’agilité est donc dynamique, adopte la constance du changement et est axée sur la croissance. » [2].

Idéalement, une entreprise agile implique une réponse tout aussi efficace de tous ses constituants qui regroupent sa chaine logistique, ses clients et ses partenaires extérieurs.

De nouvelles technologies à la rescousse

Pour assurer la mise en place de l’entreprise manufacturière agile, une nouvelle génération d’outils technologiques doit être développée, et les outils existants doivent être considérablement améliorés, à l’appui des processus décisionnels pour supporter le cadre conceptuel exposé précédemment.

Cela pose à la fois un défi et une opportunité pour les technologies de l’information (TI), de jouer un rôle majeur en agilité [3].

Weston [4] décrit le rôle important que les infrastructures technologiques et l’intégration logicielle peuvent jouer dans le soutien et l’organisation du comportement des systèmes, de manière à faciliter la modification et l’extension de ceux-ci. Un tel système progiciel est susceptible de devenir un bloc de construction commun des systèmes de fabrication agile des prochaines générations.

L’agilité grâce à Microsoft Dynamics NAV ?

Comment se traduit l’utilisation intensive des nouvelles technologies dans les nouvelles générations de systèmes de gestion d’information évolués, tels que Microsoft Dynamics NAV ?

Nous allons utiliser la fonctionnalité de prise en charge « des ordres d’assemblage » de Microsoft Dynamics NAV, pour vous démontrer l’agilité et la flexibilité de ce système de gestion d’information.

Prenons l’exemple d’une entreprise qui fabrique différents types des câbles électriques. Elle doit s’assurer de répondre adéquatement aux demandes constantes de ses clients. Pour ce faire, elle peut utiliser les fonctionnalités d’ordres d’assemblable de son système ERP pour structurer sa chaine de production. Les ordres d’assemblage sont des ordres à usage interne qui ne sont pas destinés directement aux fournisseurs, ni aux clients. Ils permettent de gérer la création d’articles vendables qui sont configurés en tant qu’articles d’assemblage. Ils spécifient les articles, le nombre qui sont à assembler, ainsi que les composants (les articles et les ressources) qui entrent dans le produit à assembler.

Ce que vous stockez en entrepôt (fils et connecteurs)

entreprise-manufacturiere-agile-Microsoft-Dynamics-NAV-2  entreprise-manufacturiere-agile-Microsoft-Dynamics-NAV-3

 

Ce que vous vendez à vos clients (câbles)

entreprise-manufacturiere-agile-Microsoft-Dynamics-NAV-4 

De plus, les ordres d’assemblage sont différents des autres types de commandes parce qu’ils impliquent à la fois la production, ou l’ajustement positif, et la consommation, ou l’ajustement négatif, lors de la mise à jour des données.

 

De ce point de vue, un ordre d’assemblage se comporte de façon à être synchronisé à une ligne commande / vente, et les lignes d’ordres d’assemblage ont comme objectifs d’identifier les articles (pièces, sous-assemblage), ainsi que la quantité à être consommés.

 

Un produit assemblé est un article pouvant être vendu, contenant une nomenclature d’assemblage. En complément, vous pouvez configurer un élément d’assemblage pour qu’il soit assemblé pour commande ou assemblé pour stock. Cette configuration dépend du niveau de personnalisation des articles vendus pour combler la commande client.

En règle générale, on utilise l’assemblage pour commande pour les articles que l’on ne souhaite pas stocker parce que l’on prévoit les personnaliser en fonction des demandes des clients, ou parce que l’on veut réduire les frais de transport associés au stock.

Prise en charge des « ordres d’assemblage » avec Microsoft Dynamics NAV

La liste qui suit, présente les différentes possibilités de Microsoft Dynamics NAV selon le propos de notre article.

  • Possibilité de personnaliser les éléments d’assemblage lors d’une prise de commande vente.
  • Aperçu de la disponibilité de l’élément d’assemblage et de ses composants.
  • Possibilité de réserver des composants d’assemblage immédiatement, afin de garantir le traitement de la commande.
  • Fonction permettant de déterminer la rentabilité de la commande personnalisée par le calcul multiniveaux du prix et du coût.
  • Intégration à l’entrepôt pour faciliter l’assemblage et l’expédition.
  • Possibilité d’assemblage pour commande, au moment de la création d’un devis vente ou d’une commande vente ouverte.
  • Possibilité de combiner les quantités de stock et les quantités à assembler pour commande.
  • Possibilité de recalculer et de mettre à jour le coût de l’article assemblé pour commande
  • Possibilité de recalculer et de mettre à jour le prix unitaire de l’article assemblé pour commande

 

La capture d’écran ci-dessous illustre bien un processus d’assemblage pour commande, avec l’article qui est assemblé, en réponse à une commande vente et via un lien un à un entre l’ordre d’assemblage et la commande vente.

Assembly Order

De plus, lorsque vous entrez un article à assembler pour commande sur une ligne vente, un ordre d’assemblage est automatiquement créé avec un en-tête basé sur la ligne vente et avec des lignes qui reposent sur la nomenclature d’assemblage de l’article, multiplié par la quantité de commandes.

L’agilité, est-ce pour vous ?

Comme nous venons de le voir, devenir une entreprise agile demande beaucoup de rigueur et des outils technologiques à la fine pointe. Une entreprise qui veut offrir des biens et services uniques et adaptés aux besoins de ses clients, pourra certes bénéficier de la fonctionnalité des ordres d’assemblage de Microsoft Dynamics NAV, mais devra également s’assurer au préalable de l’efficacité de sa chaine logistique.

Qui plus est, nous avons fait le choix de ne vous démontrer qu’une facette des possibilités de Microsoft Dynamics NAV, mais il existe plusieurs autres possibilités d’assurer votre agilité. Nous pourrons élaborer davantage sur ce sujet dans de prochains billets!

 

 

Références

[1] PUMA by Jean-Pierre Vickoff

[2] Preiss, Kenneth, “Agility – the Origins, the Vision and the Reality”, International Conference on Agile Manufacturing, 2005

[3] WALTERS, H. M. J., 1997, Management and improvement of the extended enterprise. IEE Colloquium (Digest), No. 386, pp. 5/1±5/8

[4] WESTON, R. H., 1998a, Integration infrastructure requirements for agile manufacturing
systems. Proceedings of the Institution of Mechanical Engineers, Part B: Journal of
Engineering Manufacture, 212(B6), 423±437.

Laisser un commentaire