Être ERP ou ne pas être ERP, voilà la question…

Lors de la récente période des Fêtes et en plein milieu de votre magasinage de cadeaux, vous avez surement pris un petit après-midi de congé pour aller faire un peu de lèche vitrine pour voir les derniers modèles de système ERP et leurs fabuleuses nouvelles fonctionnalités… Heu non, pas vraiment!
Ce n’est évidemment pas comme ça que l’on s’intéresse à une nouvelle solution de gestion.
Alors qu’est-ce qui fait que des entreprises, qui ont déjà des outils pour gérer leur comptabilité et leurs opérations, décident d’investir temps et argent dans une solution de gestion intégrée ERP?
Principales raisons pour changer de système de gestion, selon un sondage auprès des PMEs en 2014 :

1. Les coûts augmentent plus rapidement que les revenus: 47%
2. Les systèmes en place ne supportent pas adéquatement la croissance : 37%
3. Le manque d’information en temps opportun retarde la prise de décision : 29%
4. Augmentation des temps de réponses aux demandes des clients : 29%

Et typiquement, c’est un événement spécifique qui démarre le processus de recherche d’une nouvelle solution : la perte d’un client important, une grosse opportunité perdue à un compétiteur, avoir des difficultés à livrer les commandes des clients ou ne pas vraiment faire de profits sur les ventes additionnelles.

Alors vous ne faites pas de lèche vitrine de solutions ERP mais allez-vous attendre qu’un malheur vous tombe sur la tête avant d’améliorer vos systèmes et votre productivité? Petit exemple historique :

Durant les années 1990 et jusqu’au milieu des années 2000, le taux de change du dollar canadien envers le dollar américain offrait un avantage concurrentiel important aux entreprises exportatrices canadiennes. Tout était beau dans le meilleur des mondes et il n’était surement pas nécessaire d’améliorer sa productivité avec des taux de 1,3:1 ou même 1,5:1. Mais vous connaissez déjà la suite, il y a eu un revirement complet dans les années qui ont suivi et le dollar canadien s’est même vu être échanger pour moins de 1 dollar US en 2008 (totalement impensable seulement quelques années plus tôt!). De nombreuses entreprises ont dû fermer durant ces années (vous en connaissez surement) car elles n’étaient tout simplement plus compétitives dans leur principal marché.

Comment croyez-vous que serait positionnée une entreprise aujourd’hui, avec un taux de change de retour à 1,35:1, si cette entreprise avait profité des bonnes années pour améliorer sa productivité et améliorer ses systèmes de gestion et sa productivité? Probablement encore en opération et prête à exporter de nouveau.

Un système de gestion intégré fait définitivement partie des outils à la portée des entreprises pour améliorer leur productivité et rester compétitive dans des marchés en constantes évolutions.

Finalement, j’ajouterais que les systèmes ERP vous simplifient la vie. Difficile à croire quand on entend les défis que peuvent représenter l’implantation d’un nouveau système! Changer ses façons de faire n’est jamais facile puisque cela nous sort de notre zone de confort. Cependant, avoir toutes les informations relatives à votre entreprise dans un seul système intégré vous simplifiera vraiment la vie.
Alors, oui, dès que vous le pourrez, il faut être ERP, sans hésitation!

Laisser un commentaire