L’ERP, un projet humain avant tout!

Et voilà, c’est décidé : vous allez améliorer vos systèmes de gestion en faisant l’acquisition d’un système de gestion intégré (ou ERP, comme le marché aime bien les appeler).

Vous avez pris le temps de bien définir vos besoins en vous assoyant avec les responsables de vos différents départements, pour comprendre où vous allez pouvoir faire des gains d’efficacité pour sauver des coûts et améliorer les produits et services que vous offrez à vos clients. Vous avez aussi pris le temps de prioriser ces besoins afin de vous assurer que votre équipe et vous allez vous concentrer sur ce qui compte vraiment et ne pas considérer toutes les possibilités que vous pourriez inclure sur la liste que vous aimeriez envoyer au Père Noël!

Vous avez enfin en main les propositions financières des 2 finalistes retenus et vous allez pouvoir enfin compléter votre sélection et signer le contrat.

Alors, vous avez vraiment tout considéré? Vraiment?

Et le facteur humain là-dedans? L’avez-vous pris en considération?

De votre côté, vous savez déjà qui, dans votre équipe, va s’impliquer dans le projet d’implantation, et par qui amener le changement dans votre organisation. Vous avez aussi pensé à nommer ou à engager un chargé de projet spécifiquement pour gérer le projet au quotidien.

Mais connaissez-vous vraiment les consultants du fournisseur avec qui vous allez travailler? Les avez-vous même rencontrés? Bien sûr, les gens que vous avez rencontré jusqu’à maintenant sont très sympathiques, aimables et à l’écoute. Normal, il s’agit de l’équipe de vente!

Avant de finaliser votre décision, assurez-vous d’avoir rencontré le ou les consultants qui vont travailler sur votre dossier, puis posez-vous la question : Est-ce que je me vois travailler avec ces gens? Est-ce mon équipe va bien travailler avec ces gens? Le succès de votre projet et de la valeur que vous allez retirer de ces investissements en dépendent directement!

Il y a quelques années, Deloitte a mené une enquête auprès d’entreprises qui avaient déployé une solution de gestion, pas une mais deux fois. Ils ont voulu savoir qu’est-ce qui avait fait pencher la balance à chaque fois et s’il y avait une différence entre le premier projet et le second.

Pouvez-vous deviner le résultat? La différence : le facteur humain!

10 principaux critères de sélection d’une solution 1ère fois 2e fois
Coût de la solution 1
Facilité d’implantation de la solution 2
Facilité d’utilisation 3
Capacité du logiciel à s’adapter à l’entreprise 4 3
Fonctionnalités de la solution 5
Solution fonctionne avec les équipements en place 6
Potentiel de croissance de la solution 7
Niveau de soutien du fournisseur de la solution 8 1
Qualité de la documentation 9
Antécédents du fournisseur 10 2

 

Les entreprises qui avaient vécu l’implantation d’un ERP une première fois, considéraient comme plus important le fournisseur et ses gens que le coût de la solution (seulement le 5e point le plus important dans la décision).

En y pensant bien, on réalise que le succès de l’implantation d’une solution de gestion (similaire à changer le moteur d’une voiture alors qu’on est sur la route) est seulement possible à travers un travail d’équipe étroit entre votre équipe et le partenaire de qui vous allez faire l’acquisition de la solution. Sur la route, il est certain que vous allez frapper quelques nids de poule, mais ensemble vous pourrez passer au travers.

Donc, l’implantation d’un système ERP est un projet technologique bien sûr, mais c’est un projet humain, avant tout!

Laisser un commentaire