Démocratiser les technologies d’avenir

Si vous suivez un peu l’actualité technologique, vous aurez certainement constaté qu’on entend beaucoup parler des nouvelles technologies d’information telles que les mégadonnées (Big Data), l’Intelligence artificielle ou encore l’apprentissage machine (Machine Learning). Ces nouvelles technologies mettent à profit la quantité phénoménale de données qui sont générées et amassées chaque jour ainsi que la capacité toujours grandissante de compiler, de traiter et d’analyser ces données.

Aussi fascinante et prometteuses de telles technologies puissent être, comment peuvent-elles concrètement vous aider à gérer votre entreprise au quotidien ou à planifier votre stratégie à long terme?

Microsoft mise énormément sur ces technologies afin notamment de les intégrer à ses solutions de gestion intégrée (systèmes ERP). Pour Microsoft, il s’agirait de la 4e révolution industrielle, après celle des télécommunication (3e), de l’électrification et du moteur à combustion interne (2e) et l’industrialisation et le moteur à vapeur (1ère).

L’objectif étant de donner accès aux petites et moyennes entreprises à ces technologies qui, jusqu’ici, n’étaient disponibles qu’aux grandes multinationales. En effet, seules ces grandes entreprises disposaient des budgets de recherche et développement nécessaires pour tirer profit de ces nouvelles percées technologiques.

L’intelligence artificielle pour la prévision

Alors en quoi l’intelligence artificielle ou l’apprentissage machine peuvent aider une entreprise à devenir plus productive?

Dans les dernières versions du système de gestion intégré Microsoft Dynamics NAV, on peut activer le module d’intelligence artificielle Cortana, afin de raffiner notre prévision des flux de trésorerie (cashflow). Il existe une grande part d’incertitude dans de tels modèles de prévision et c’est cette part d’incertitude que Microsoft cherche à réduire.

En effet, même si on demande à tous nos clients de nous payer en 30 jours; il y aura des clients qui paieront généralement dans les 2 premières semaines alors que d’autres clients dépasseront systématiquement ce délai. Intégrer manuellement ces variations à nos modèles de prévision constituerait une tâche monumentale, voire impossible. Et qu’arrive-t-il si, quelques temps après, un client change ses habitudes de paiement.

Or en activant le module d’intelligence artificielle, notre système pourra alors lui-même analyser les données du passé afin d’en dégager des tendances et ainsi les appliquer à nos prévisions futures. Qui plus est, le système pourra aussi comparer ses prédictions à la réalité, à mesure que le temps avance et utiliser cette rétroaction pour raffiner davantage ses prochaines prédictions. C’est ce qu’on entend par l’apprentissage machine.

De façon semblable, on peut également activer une extension de prévision des ventes par article. Le système pourra encore une fois analyser automatiquement les données du passé afin d’identifier la tendance ou encore la saisonnalité de nos ventes. Dans un monde hyper compétitif, avoir les bons produits au bon moment est d’une importance capitale.

Le Big Data et les médias sociaux

Bien des entreprises aimeraient pouvoir suivre ce qu’on dit de leurs produits sur les médias sociaux. Est-ce que mes produits sont mentionnés par des Tweet, des publication Facebook ou LinkedIn; et si oui, s’agit-il d’une mention où le sentiment est positif, neutre ou négatif?

Quand on considère la quantité d’information générée à chaque heure sur les médias sociaux, on se retrouve devant une réelle situation de mégadonnées. Il serait bien difficile pour une petite ou moyenne entreprise de compiler tout ce qui est publié sur les différentes plateformes sociales afin d’y repérer les mentions de ses produits et surtout, d’en déterminer le sentiment.

Or, dans les plus récentes versions de la solution Microsoft Dynamics NAV, il suffit d’activer l’extension Microsoft Social Engagment, pour voir directement dans votre système de gestion et en temps réel, ce qui se dit sur vos produits à travers les médias sociaux. Et si on désire analyser ces résultats plus en profondeur, on sera alors redirigé automatiquement vers les tableaux de bords de la plateforme d’engagement social de Microsoft, avec tous ses indicateurs de performance.

Une fois sur le portail, on pourra alors naviguer jusqu’aux mentions individuelles et valider si l’algorithme a bien évalué le sentiment de la mention. Il nous sera alors possible de le corriger, permettant ainsi à l’algorithme d’apprendre de cette rétroaction et de raffiner ses futures évaluations.

Vivre dans le futur

À la vitesse où se bousculent les changements technologiques, on peut souvent avoir l’impression de vivre dans le futur. Si vous songez à changer votre système de gestion intégrée, assurez-vous d’en choisir un qui est au-devant de cette 4e révolution industrielle qui est en train de voir le jour.

Leave a Reply